Comment mieux vivre l’école?

Compte-rendu de la conférence organisée par Jeanne Siaud Fachin, Psychologue, auteur du livre « L’enfant surdoué : l’aider à réussir, l’aider à grandir », du 12/02/04 à Ste Foy Les Lyon

Sujet de la conférence

Les enfants intellectuellement précoces – enfants surdoués

  • Quelle scolarité ?
  • Quel avenir scolaire ?
  • Comment les accompagner dans leur mode de pensée ?
  • Comment développer pleinement leurs compétences ?
  • Comment les réconcilier avec le monde scolaire ?
  • Comment mieux vivre l’école?
Définition de l’enfant précoce selon Jeanne Siaud Facchin

Jeanne Siaud Facchin (JSF) préfère l’intitulé « enfants surdoués »… Pourquoi ? parce qu’on pourrait croire qu’un enfant précoce cesse de l’être une fois adulte. Or ce n’est pas le cas. Il faut comprendre qu’un enfant dit surdoué possède un mode de traitement de la pensée très différent de la moyenne de la population. Cette différence de fonctionnement existe toujours une fois l’âge adulte atteint. Ces enfants sont dit « surdoués » car « doué au dessus »… non pas dans le sens « mieux que tout les autres » mais dans le sens « comprend et apprend plus » = au dessus de la norme (norme = moyenne de la population). Une personne naît « surdouée » et le restera toute sa vie, sauf cas d’accident ou chocs émotionnel important, ou inibition de ce qu’elle est.

Être surdoué n’est pas une pathologie mais une spécificité. Par contre cela peut devenir pathologique si l’enfant n’est pas décelé à temps et compris dans sa spécificité. Dans ce cas, nous pouvons constaté différentes pathologies : dépression, tentative de suicide, anorexie etc…

Comment fonctionne la pensée d’un Précoce ?

Donc nous savons maintenant qu’une personne surdouée a un mode de traitement de la pensée très différent de la norme. C’est à dire ? Tout d’abord il faut savoir qu’un IP possède une mémoire courte 2 fois plus élevée que la norme (2×20 secondes !) et une mémoire longue également bien au dessus de la norme.

Des études sur le cerveau ont démontrées qu’un IP utilisait d’avantage son hémisphère Droit que son hémisphère Gauche (attention, c’est une explication très simplifiée !). En gros, sachez que l’hémisphère Droit est le côté qui traite l’information de manière globale, simultané, c’est également la partie qui gère nos émotions et qui retient les images. Cela explique également pourquoi un IP est hyper sensibles à son environnement et bien plus fragile sur le plan émotionnel qu’un enfant traditionnel.

L’hémisphère Gauche est la partie qui analyse l’information, étape par étape, c’est aussi celle qui raisonne, celle qui décompose l’information. Il semblerait aussi que plus d’information arrive au même moment et que l’échange d’information passe plus rapidement entre les hémisphères.

Pour le sommeil, les études se contre-disent … Certains disent que l’IP dort plus alors que d’autres ont trouvé qu’ils avaient besoin de moins de sommeil. Ceci dit, le point qui reste vérifié par tous est que le sommeil paradoxal est plus long chez un IP, et qu’il rêve d’avantage et a un meilleur souvenir de ses rêves au réveil (pensez aux angoisses nocturnes de nous tout-petits !).

JSF dit que sur le plan émotionnel un IP doit être considéré avec la même importance qu’un enfant ayant un faible QI (je n’ai pas retenu le chiffre désolée mais je constate que les extrêmes se rejoignent)… Elle a bien dit qu’il ne fallait pas faire d’amalgame entre les deux extrêmes puisque l’une est pathologique et l’autre pas. Par contre, si l’on ne veut pas que cela devienne pathologique, il est très important d’aider les IP à s’adapter à un système qui ne fonctionne pas comme eux… Ils ne sont pas à considérer comme des « handicapés » mais ni comme des enfants normaux-pensant.

Elle a également parlé de la dépression chez les ado IP => les repères sont complètement différents chez un ado précoce ! Il est donc impératif de faire suivre un ado IP par un (psy) spécialiste des enfants précoces.

Revenons donc à son mode de pensée… L’enfant précoce a une pensée en arboressance alors que l’enfant dit « normal » a une pensée en mode séquentiel. Ce mode séquentiel est celui que propose l’Education Nationale au sein de nos écoles. Vous imaginez combien un IP peut se sentir décallé ? Imaginez surtout que l’on oblige un enfant classique à penser comme un IP et on constaterait les mêmes dégats !

Exemple : L’instit propose un problème qui comporte des additions et des soustrations.

L’Ip va illico donner la réponse sans donner d’explication sur sa méthode de calcul. Si vous lui posez la question « comment as tu trouver ? »…il répondra « je le sais, c’est tout ! »

Il a un mode de calcul bien à lui et qui fonctionne avec une multitude de repères…un mode très complexe et qui se base aussi sur son intuition … il ne sait donc pas donner d’explication.

Malheureusement pour lui, même s’il a la bonne réponse, on lui colle un zéro s’il n’a pas pu prouver la méthode de calcul scolaire. L’instit décrète qu’il n’a rien compris et n’a donc pas assimilé l’addition et la soustraction. Or ce que l’IP n’a pas assimilé c’est la méthode de l’Education Nationale.

Un autre exemple : l’instit demande aux élèves de raconter leurs vacances d’été.

L’enfant classique va répondre de manière contruite et séquentielle :

  • Cet été j’était chez papi et mamie qui habitent en bord de mer.
  • Un jour, avec papi nous sommes partis en barque et je me suis fait piquer le pied par un crabe.
  • Comme j’avais très mal, papi m’a emmené chez le médecin et on m’a fait un gros pensement.
  • Nous sommes rentré et mami m’a fait un gâteau.
  • Le lendemain c’était la fin des vacances papa et maman sont venus me chercher.

Voici le style de compte rendu d’un IP maintenant :

Déja il met un moment à choisir de quoi il va parler. Enfin quand il a fait son choix le voilà L’enfant face à sa feuille :

Il commence à écrire qu’il était en vacance chez papi qui a 63 ans et mamie qui a 65 ans, qu’ils habitent une belle maison rose aux volets bleux en bord de mer, pas très loin d’un phare et que lorsque le soleil se couche c’est très beau car on peut voir l’horizon de sa chambre. Et puis, il ont un joli chien au poil roux qui s’appele Rouki… et là il commence à se poser des questions : tiens au fait ! papa et maman ne sont pas venus cette année …C’est vrai, maman travaillait et papa en a profité pour réparer le toit du garage. Et papi, pourquoi ne va t’il plus en promenade à vélo en dessous du chez Charlie ? Ha oui ! le gros orage de l’année dernière a fait effondrer le chemin… dommage parce que le coin était vraiment beau et en plus y’avait un coin tranquille pour pêcher…c’est là qu’on avait ramassé des coquillages l’année dernière pour manger à l’apéritif avec le nouveau voisin …celui qui a une fille de mon âge qui s’appelle Julie et qui a un chat noir avec un tache blanche au bout de la queue… etc..etc…

L’heure passe et ce gamin là est encore dans ses pensées et voyant l’heure, il va soudain se rappler qu’il faut vite écrire quelquechose… et il écrit n’importe quoi ! fait un hors sujet et se prend un beau carton !

Avec ces deux exemples je suis sûre que vous avez compris ! ! (ce sont approximativement les exemples de JSF).

Il faut donc bien comprendre une chose : Un enfant surdoué ne possède pas naturellement la capacité d’organiser sa pensée sur un mode séquentiel… et, c’est ce qui déclenchera son échec scolaire si celui çi n’est pas décelé et aidé dès son plus jeune âge.

Que faut t’il faire pour les aider ?

Tout d’abord il est important de déceler un enfant précoce dès son plus jeune âge !

Comme il n’est pas adapté au mode séquentiel que propose l’Education Nationale, il loupe sa méthode de pensée si on ne lui explique pas, en même temps que celle de l’Education Nationale… il se croit nul et beaucoup massacrent leur études au niveau du collège ! Il faut donc l’aider à comprendre son propre mode de fonctionnement et lui apprendre celui de l’Education Nationale dès la maternelle. Il n’est pas question de renier son propre système de pensée, mais de l’entrainer au plus tôt à faire une boucle rétroactive à son procéssus de pensée. Lui dire qu’il existe deux systèmes : le sien et celui du scolaire. Il faut lui faire comprendre que le système scolaire est comme un outils qui lui permettra de réussir son métier. Il s’agit d’un mode de communication qui lui permettra d’être compris par la majorité aussi.

Au primaire ces enfants apprennent facilement et certains d’entre eux s’ennuient en classe depuis la maternelle. Comment imaginer qu’un tel enfant réussisse sa scolarité alors qu’il ne sait pas travailler puisqu’il comprend et apprend facilement, souvent il n’est même pas à son niveau et s’ennuie en classe, et enfin, il n’est pas compris par les enseignants et ne comprend même pas lui même sa différence s’il n’a pas été décelé…

JSF n’est pas pour le saut de classe dans l’absolu, ni pour les écoles spécialisées qui ont tendance à « cloitrer » ces enfants entre eux pour les relacher ensuite dans le « vrai monde »… Mais à ce jour, ce sont les seules issues possibles pour aider nos enfants ! Il faut donc accepter le saut de classe dans certains cas, ou les placer dans des collèges spécialisés… certains optent pour des cours via le CNED (lorsque l’enfant est en dépression cela est une bonne solution, mais prend aussi bcp de temps et d’investissement aux parents)… une chose est certaine : chaque cas est unique.

Ce qu’attendent les parents d’enfants précoces et les spécialistes comme JSF : Que le système scolaire Français reconnaisse enfin la particularité de nos enfants et mette en place une formation des enseignants face à cette spécificité. Un enseignant qui comprend ces enfants sait quoi et comment répondre pour les aider. Or à ce jour trop peu d’enseignants sont informés sur cette spécificité et font un amalgame avec le peu d’informations divulgués par les media… pas toujours bien exprimés il faut le reconnaître …

D’un autre côté, les choses commencent à bouger (rapport Delaubier et la lettre Flash de Jack Lang par exemple)… mais l’Education Nationnale est un vrai mamouth… difficile à faire bouger ! Il serait donc bon que les choses bougent d’avantage par le bas, donc par les enseignants… qu’ils s’informent par eux mêmes, fasse circuler l’information autour d’eux, qu’ils fassent venir des responsables d’associations, des spécialistes professionnels comme JSF pour les informer sur la question au seins des écoles… Pour info => sur un email reçu de l’AAREIP (Rhône) : Il y avait un peu moins de 200 personnes présentes à cette conférence, dont une grande majorité de parents (environ 80) et une quarantaine d’enseignants ; quelques médecins et psychologues également. La diffusion de l’annonce de cette conférence par l’inspection académique a très certainement contribué à la présence en nombre des enseignants. La grande majorité a déclaré que cette conférence avait répondu à leurs attentes.

Ce qu’il faut retenir :
  • Un enfant surdoué a besoin d’un cadre précis, plus qu’un enfant classique.
  • Parce qu’il a tendance à se perdre dans ses pensée multiples… il faut lui apprendre à cadrer cette pensée en arboressance, source d’angoisse dans certains cas.
  • Il est impératif de lui apprendre la méthode scolaire en même temps que l’explication de son propre fonctionnement. Ne pas renier son mode de pensée ! !
  • Parce qu’ils sont hyper sensibles, il ne faut pas oublier que leur envirronement a une très forte influence sur eux… la motivation se fait donc dans la plaisir, sinon il ne nous écoutent pas et ne feront pas d’effort.
  • N’oublions pas également qu’en tant que parents, nous avons aussi le droit et le devoir de dire NON à nos chères têtes blondes… Certaines réponses peuvent avoir des limites. Nous ne sommes pas obligés de donner dans le moindre détail si l’on juge certaines réponses capables de le perturber

Merci à Pat pour ce compte-rendu. Je vous recommande son site internet : EIP – Sur les Ailes

49 Comments


  1. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    ljeanne
    23 décembre 2004 at 11 h 39 min

    J’ai lu votre article et pour une fois, je retrouve des indications claires me permettant de mieux comprendre mon petit garçon, notamment en ce qui concerne la pensée structurée en arborescence.
    De tout coeur merci, je progresse


  2. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    valérie
    17 janvier 2005 at 15 h 49 min

    je recherche un lycée en bourgogne ou en rhone-alpes reçevant des élèves précoces.mon fils est en terminale es ,en grandes difficultés,son lycée n’assume pas ses difficultés.Merci.


  3. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    jachet
    20 janvier 2005 at 13 h 58 min

    Les publications de madame Siaud-Fachin sont très utiles au travail que nous menons dans le cadre de l’Education Nationale (service public) et du corps enseignant. On peut consulter le petit manuel destiné aux personnels de direction et d’inspection intitulé "Le paradoxe de la précocité intellectuelle" édité par le CRDP de Haute Normandie BP88 76132 Mont Saint Aignan. qui cite Jeanne Siaud Fachin. On peut aussi contribuer à enrichir les échanges d’informations.


  4. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    isa
    1 février 2005 at 11 h 06 min

    J’ai 2 enfants 8 et 14 ans précosses qui vivent avec dificultés l’environement scolaire.
    Que pensez-vous d’un établissement adapté. Moi personnellement ça me fait peur. J’habite près de Valence (drome).
    Est-il possible d’en trouver un dans ce rayon ?
    Merci de votre réponse


  5. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    ortale
    27 février 2005 at 23 h 26 min

    le jeu d’échecs qui absorbe ma fille de 9 ans et qui devient presque une drogue, permet t il réellement de par sa réflexion et ses analyses à mieux structurer sa pensée, et l’aide t’il dans toutes les matières ?
    Et peut elle sans dommage y consacrer un temps fou ?
    Je m’inquiète un peu en tant que maman, qu"en pensez vous ?
    Merci beaucoup.


  6. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    sophie
    28 avril 2005 at 12 h 33 min

    merci pour ces explications quand tout est encore très flou… Mon fils 10ans 1/2
    est "officiellement" depuis hier un enfant surdoué. nous n’aimons pas ce terme mais visiblement c’est le cas. En tant que parents nous nous en doutions mais avions estimés que tant qu’il semblait bien dans sa peau nous n’avions pas chercher à mettre un nom sur ses "aptitudes". Du jour ou il a commencé avoir des coups de blues, à pleurer sans savoir pourquoi, nous avons consulter un pédo psy. le problème reste entier : nous habitons dans l’oise et aucune structure n’est faite pour ses enfants en perpétuelle quète de savoir. Que faire ???


  7. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    sylvie
    19 mai 2005 at 21 h 34 min

    c’est rassurant de lire un tel article, mais en même temps cela fait peur.mon petit garçon a été décelé précoce en septembre 2004, mais j’en doute toujours. La maîtresse n’y croît pas non plus car il a du mal à lire. Forcément, il est dyslexique. Mais la psychologue et l’orthophoniste me disent qu’il y a chez lui des signes évidents de précocité. La 1ère le trouve très fragile et souhaite le revoir rapidement. Il a 6 ans et il me dit très clairement que "l’école ça me gonfleé. Il est souvent puni (pour son comportement), et il est plutôt impulsif voire violent parfois.


  8. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    noémie
    20 mai 2005 at 12 h 55 min

    je suis avec mon copain depuis 1an et demi, g toujours su quelque part qu’il était différent. j’ai appris il y a quelque temps qu’il était surdoué, ce mot m’a fait peur…
    je n’ai pas su comment réagir, il a l’impression que je le rejète…je ne sais pas quoi faire??? jaimerai l’aider…


  9. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Clarence
    13 juin 2005 at 22 h 04 min

    Informations intéressantes, nouveautés par rapport à ce que j’avais lu jusqu’à présent.
    Nous cherchons pour notre fils (14ans cet été) une école dont la pédagogie lui permettrait de s’épanouir, au lieu de s’étioler! Vivant au Luxembourg, nous pouvons l’inscrire dans une école belge (francophone), ou française dans les zones frontalières avec la Belgique et le Grand Duché (Metz, Nancy, Thionville, Givet, Roubaix, Valenciennes, Lille, etc). Merci pour tout info!!!


  10. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    AZALEE
    14 juin 2005 at 23 h 00 min

    J’ai lu avec beaucoup d’attention votre compte rendu mais malheureusement j’en suis encore à chercher les filons pour faire évaluer ma fille de sept ans…D’après son médecin traitant et d’autres relations, elle SERAIT intellectuellement précoce ou surdouée ! J’en ai parlé à son instit’ qui m’a envoyée promener… "je n’ai pas que ça à faire que d’évaluer des gosses à longueur de trimestre, j’en fait assez comme ça !" Merci de m’indiquer la voie la moins compliquée pour aider ma fille à savoir où elle en est . Elle est en plein questionnement ! Se sent rejetée, hors normes ! 1000 mercis pour elle


  11. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Cléadis
    28 juin 2005 at 10 h 20 min

    Comment faire pour canaliser son enfant quand on on a soi-même du mal à le faire ? Je n’ai pas une idée l’une derrière l’autre, en général, elle arrive toutes en même temps par vagues et après elles m’obsèdent jusqu’à ce que je les exploite et comme je n’ai pas le temps de tout faire à la fois ….
    Comment faire avec l’hyper-sensibilité de nos enfants quand soi-même on est facilement submergé par l’émotion ?
    Je trouve qu’il faudrait aussi "soigner" les parents, parce que là, il y a du retard, on n’a pas bénéficié du même regard parental.


  12. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Marie
    22 septembre 2005 at 21 h 51 min

    C’est incroyable de constater que ce "problème" n’est entendu que pas les personnes directement consernées!!! Ce site me fait penser à la Coure des Miracles, ou nous sommes réduits à devoir relater nos propres experiences sans jamais pouvoir avoir un quelconque soutient de la part de cette chère éducation nationnale… Il est très difficile de savoir si des écoles sont prevues pour accueillir nos enfants ou encore de savoir si le ministère prévoie des formations suplémentaires pour que les enseignants sachent, au minimum, reconnaitre un enfant précoce d’un enfant en échec scolaire!!! Je ne comprend pas la surditée de la part de cette institution? Mais il reste, Dieu merci, l’incroyable lien humain qui nous unis face à la brume qui entoure notre cher petite tête blonde… Armons nous de courage et merci de vos témoignages qui me sont d’un grand secour!


  13. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Mirabelle
    23 septembre 2005 at 8 h 58 min

    Et bien nous avons de la chance sur le forum car nous avons quelques institutrices présentes et très ouvertes au problème.

    Bravo à elles 🙂


  14. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    laureetflo
    2 octobre 2005 at 5 h 33 min

    merci pour toutes ces informations….j aimerai avoir des adresses pour faire les evaluations de mon fils qui à 7 ans. Il existe le centre anig, pouvez vous me donner des infos sur ce centre ou alors m en indiquer d autres?? merci d avance et à bientôt


  15. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    theranie
    8 octobre 2005 at 11 h 34 min

    c est tres reconfortant de lire tout ces temoignages nathanael a 9 ans et a ete detecte enfant precoce il y a 4 ans malgre une prise en charge precoce au niveau psychologique nous tournons toujours en rond au niveau scolaire perturbe par rapport a un ennui en classe et une imaturite au niveau comportement l empechant un saut de classe par sa maitresse nous avons tous besoin d aide mais aucun systeme scolaire avec un tarif raisonnable ne nous permet d y faire face bon courage a tous


  16. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    bridge
    15 octobre 2005 at 6 h 05 min

    Pour les personnes cherchant un centre de depistage de précocité intellectuelle, ils peuvent s’adresser au:

    CENTRE ANIG 69 AVENUE DANIELLE CASANOVA 94200 IVRY SUR SEINE
    TEL 0145214378
    Mon fils a été détecté précoce par ce centre et ils m’ont beaucoup aidé à comprendreet à avancer.
    J’ai eu du mal à y croire et on a perdu beaucoup de temps pour rien.
    Le problème pour nous est que nous habitons à des milliers de Km de la FRANCE et que nous n’avons rien ici pour ces enfants.


  17. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    DRINE
    17 octobre 2005 at 15 h 13 min

    Et bien me voilà bien avancé lorsque je lis tout ces témoignages je me dis je ne suis pas seule. Je me bat depuis 2 ans maintenant pour que les instituteurs prennent en consiérations la précocité de mon fils sans succée. Que doit je faire?


  18. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Cath
    8 décembre 2005 at 22 h 23 min

    Fomidable de savoir mais un peu déroutant de ne pas savoir comment trouver un collége pour un enfant surdoué mais trés sensible, qui s’ennuie à l’école… comme les votres ! nous sommes à Bordeaux ; toutes les propositions sont les bienvenues !


  19. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    F.M.
    14 décembre 2005 at 11 h 12 min

    J’ai été décrêté surdoué et ai connu le cas du saut de classe. J’ai aujourd’hui dix-huit ans.

    Effectivement, l’ennui aux cours dans l’enseignement obligatoire est presqu’inéviable, ce qui a le don de vexer certains enseignants.

    Un des problèmes du saut de classe est le déficit relationnel qui s’ensuit, étant donné l’immaturité des surdoués en face de leurs aînés "normaux" qui d’un point de vue relationnel possèdent une expérience nettement plus importante et auront donc tendance à exclure le surdoué du groupe.

    Afin d’éviter au possible les sauts de classes sans pour autant réformer l’éducation, une idée pourrait être d’encourager l’enfant par tous les moyens à l’autodidactisme en dehors de l’éducation nationnale. Comme dit dans cet article, lui exposer le mode de pensée "habituel", afin qu’il puisse tout de même suivre le cursus traditionnel, le comprendre et ne pas être en marge, tout en encourageant sa différence. Mais pour s’épanouir dans sa différence, je ne pense pas qu’il faille le placer à un niveau supérieur par rapport au mode usuel, mais au contraire de lui faire comprendre qu’il y un tout autre pan à explorer, dans lequel il pourra étancher sa soif de savoir par l’expérience personnelle, la prise d’informations spontannées. Une mise à disposition d’outils de savoir, comme des livres culturels, scientifiques, etc., de préférence susceptibles de rendre leur lecture appréciable – car comme dit dans l’article, le surdoué ne travaille pas sur des choses qui ne lui plaisent pas – ou Internet, avec une explication de l’emploi intelligent des moteurs de recherche, me semblent un bon début pour l’encourager à l’autodidactisme.

    Le jeu d’échecs est, je crois, un domaine privilégié pour le surdoué, car il peut s’amuser dans un domaine qui lui est familier.

    Quelques idée en passant.


  20. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Kate
    6 janvier 2006 at 22 h 40 min

    Bonjour,
    Dans ce compte rendu je reconnais parfaitement mon fils ainé. Je passe beaucoup de temps à me demander s’il est nécéssaire de l’extraire du milieu scolaire classique (auquel il a un mal fou à s’adapter) et si un milieu scolaire plus spécialisé pourrait l’aider à résoudre ses problèmes (mais il doit apprendre à vivre dans la réalité…), mais ne trouve jamais de réponse ! Cet enfant plein de talents, présente régulièrement des troubles du comportement notamment d’ordre violent. Le psy qui le suit actuellement, lui a prescrit du risperal. J’ai le même sentiment que si j’avais reçu un coup de masse sur la tête. Je cherche des témoignages de personnes ayant déjà été confronté à ce problème, sachant que moi, je suis contre cette médication.
    Aurai-je des réponses ?


  21. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    milea
    8 janvier 2006 at 17 h 41 min

    je suis moi aussi kate contre la médicalisation de la précocité.. Le meilleur remède pour nos enfants reste une grande écoute de leur souffrance et de leurs désirs. Actuellement je m’interroge aussi sur la nécessité d’une scolarité particulière… pour ma fille de 11 ans cela reste son principal handicap : être incomprise par le corps enseignant.. Son fragile équilibre dépend de la compréhension du monde adulte.. je me rends compte qu’être a l’écoute , la comprendre la rassure., plus que le suivi psy pourtant indispensable… on ne connait pas les effets pervers et à long terme q’une telle médication; Tu pourrais essayer l’homéopathie ça a bien marché pour léa !


  22. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    ZAZA
    27 janvier 2006 at 22 h 21 min

    il est vrai que les enfants precoces ont besoin d’ecoute mais ils restent néanmoins souvent incompris des autres . ils ont tendance à crééer leur "petit monde" et la réalité les rattrape à grand pas…malgré tout, qui de mieux que des parents pour protéger son enfant! et en ce qui concerne l’homéopathie ;il faut essayer…


  23. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    karyne
    6 février 2006 at 21 h 39 min

    bonjour, je suis maman d’un garçon de 10 ans decelé précoce a son entrée au cp. il a toujours eu de bons resultats scolaire mais de grande difficulté d’intégration avec les autres eleves. il a sauté le CE1 car il était très en avance et son probleme n’a fait qu’empirer.
    a la rentrée il est passée en sixième en établissement privé avec l’espoir d’etre un peu moins rejeté (il souffre aussi de dysynchronie), malheureusement ça s’aggrave. les autres se moque de lui, l’insulte, le "chahute" ses notes sont en baisse (pas catastrophique mais en chute tout de meme) il semble a bout de nerf et j’avoue que de voir souffrir mon fils de la sorte me rend malade. j’envisage de plus en plus serieusement de faire de l’enseignement a distance le temps qu’il se retrouve et reprenne confiance en lui.
    quand pensez vous et quelle autre solution puis je trouver pour que mon enfant retrouve sa joie de vivre ? j’habite en région rhone alpes et quelques adresses et conseils nous serai d’un grand secours
    merci


  24. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    claudia
    17 mars 2006 at 10 h 58 min

    Je souhaiterais faire une remarque sur l’article. Je ne suis pas une specialiste mais je me suis bcp documentee. Il existe en effet deux genres de surdoues: Les sequentiels (lesquels sont structures, parlent tot et bien, bref les caracteristiques classiques que l on trouvent sur les sites francais) et et des surdoues "visual spatial" (selon les americains) en effet ceux la ont une methode bien differente et ce sont ces enfants la qu’on detectent le moins facilement ils en ressemblent en rien aux enfants surdoues "classiques" Ils resonnent et apprennent en image et ont besoin d’un enseignement bien specifique (on les decrit comme desordonnes, ne suivent pas les consignent, ne repondent pas…) je vous invite a consulter les sites americains (gifted visual spatial)


  25. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    claudia
    17 mars 2006 at 11 h 11 min

    J ai lu avec bcp d emotions les messagesz des parents. Malheureusement la france n est pas dote de structures solides pour accueillir ces enfants. Nous sommes treees en retard par rapport aux autres pays.
    C est LAMENTABLE!!!


  26. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    milea
    29 mars 2006 at 13 h 42 min

    même désolation et même projet que les votres karyne pour ma fille de 11 ans actuellement en 5eme. plutot que la déscolarisation préconisée par l’EN elle-même à la suite de l’intégration d’un collège public, léa est rentrée le 23 janvier2006 dans un etablissement privé en tant que EIP et pour l instant ça ce passe plutot bien…. mais la moindre réflexion de la part d’élève ou d’un professeur la fait sombrer dans le doute le plus profond !!! il faut autant de courage et de tenacité à nous les mamans qu’à nos chérubins !!!


  27. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    shumbusho
    2 avril 2006 at 10 h 31 min

    Je suis heureuse de voir que nous ne sommes pas les seuls, notre fils de 6 ans vient d’être récemment repéré comme précoce, nous nous doutions bien qu’il avait de grande facilité. Seulement il perturbe sa classe et retarde ses camarades, son enseignante m’a dit qu’il faudrait qu’il "rentre dans le moule de l’éducation nationale" , nous recherchons de l’aide pour l’orienter au mieux, nous habitons le département de l’oise et sommes en pleine panique.


  28. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    linoub
    7 avril 2006 at 11 h 30 min

    Bonjour,
    Nous habitons la région toulousaine; notre fils, 8 ans, a été décelé comme très précoce; Des parents ont-ils trouvé une solution dans un collège des environs (ex: classe européenne, classe -relais) pour leur enfant précoce ? L’enfant a-t-il connu l’expérience du saut de classe en primaire ? Si oui, a-t-elle été profitable et en quoi ?
    Merci par avance pour vos réponses


  29. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    claudia
    11 avril 2006 at 20 h 31 min

    Faites comme moi le meilleur tuteur de votre enfant c’est vous. Pour ceux qui connaissent l’anglais rendez vous sur le site de http://www.gifteddevelopment.net
    Il existe d’excellents livres! exemple: ils vous apprennent qu’un enfant pas "sociable" peut etre un introverti lequel n’est ni mieux ni pire qu’un extraverti. Nous sommes tout simplement devant deux etres differents, et que le probleme c’est la societe qui peut le creer en stygmatisant et marginilisant un introverti dans le cas ou celle-ci est extraverti (car selon l’auteur dans une societe introvertie elle donne l’exemple du Montanan et de l’Alaska le contraire risque de se passer, Mais qu’en Californie un introverti peut etre considéré comme un "malade". En revanche, ils vous apprennent comment se comporter avec un enfant introverti ce qu’il faut dire ou ne pas dire. Ils expliquent à un moment, que les enfants introvertis ont tendance a avoir deux faciaces un à l’exterieur de la maison et un au sein de la famille, et que souvent ils sont capables de tout vider et exploser avec les gens qu’ils aiment; Ils le font car ils ont besoin d’evacuer et’ s’ils le font avec vous (la maman) c’est parce qu’ils vous aiment. Ils conseillent de renvoyer l’enfant dans sa chambre jusqu’a ce que la crise passe etc… sympa et plein de conseils;;;
    Avec les psy ici ca me prenait la tete j’etais convaincu que ca ne peut pas etre si contraignant. Pour ceux ou celles qui ont le temps de s’occuper de leur petit franchement c’est une excellente alternative tout est dans la comprehension de leur perception des choses et de votre AMOUR (Bon j’ajoute que le mien est tout petit il n’a que 4 ans) PS: personne ne sait que j’ai un petit einstein c’est notre secret. Les gens comme ils peuvent etre betes et parfois mechants! Pour l’anecdote je connais un couple qui croit que mon petit est retardé et le comble je le percois dans leurs yeux (lol s’ils savaient qu’il est a 160!!!
    PS: Si j’ai decide de prendre les choses en main c’est que malheureusement je n’ai pas un autre choix. Mon temoignage ne doit en aucun doute remettre en cause le suivi d’un spécialiste lorsqu’il existe


  30. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    didi
    27 avril 2006 at 11 h 42 min

    difficile…domicilies en lorraine avec un garçon de 10ans detecte precoce avec des periodes +et – et qui doit rentre au college et un petit frere 8 ans avec soupçon d eip …des adresses pour qu’ils se sentent bien.merci


  31. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    betty
    19 mai 2006 at 10 h 13 min

    En réponse au message de KATE,

    Mon enfant de 10 anse et demi est également surdoué et a présenté des troubles du comportement d’ordre violents contre lui-même.

    Nous avons également consulté un psy qui n’a absolument rien résolu : il continuait à se marquer le visage (entre autre). Les médicaments ne peuvent résoudre des problèmes d’ordre psychologiques. Nous avons fini tout résoudre en ayant de nombreuses conversations avec lui et puis aussi le temps passant a fini par régler naturellement les choses. Alors en quoi les médicaments peuvent changer l’état d’esprit d’un enfant???Reste le problème de l’ennui en classe : c’est un grand rêveur qui d’après son maître se permet de ne pas écouter et de jouer avec ses affaires, ce qui l’exaspère.(A+ en tout pourtant). A ce sujet-là, avez-vous des enfants dans son cas en classe, et si oui, qu’avez-vous fait?(saut de classe ou autre?)


  32. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    mamounette
    4 juillet 2006 at 16 h 09 min

    je suis désespérée de lire à chaque fois des messages d’impuissance et de soucis chez nous les parents.
    je suis également la maman d’un garçon de 11 ans et demi en 5ème qui s’ennuie, n’écoute pas en classe, qui a déjà sauté une classe mais apparemment pas suffisant, qui ne veut plus travailler, et avec qui maintenant nous sommes rentrés en conflits permanents (il rejette tout en ce qui concerne l’autorité, l’éducation) mais que faire? vers qui se tourner et surtout où les inscrire à l’école afin qu’il soit enfin pris en considération, pourquoi l’éducation nationale qui a reconnu L’AFEP ne fait-elle rien pour nos enfants ?
    malgré des félicitations au conseil de classe, il faut que je me batte avec mon fils pour que les devoirs soient faits (il collectionne les croix pour travail non fait ou oubli de matériel) cela devient invivable à la maison et pertube mes autres enfants
    je sais qu’il y a des établissements spécialisés mais d’une part les places sont chères et le tarif pour la scolarité aussi
    j’habite pour le moment la région nantaise et risque de déménager dans l’oise où il n’y a rien pas même des classes européennes
    aujourd’hui chaque collège devrait être doté de classes européennes si on veut que nos enfants même non précose réussissent dans les langues !!
    bientôt la rentrée des classes et je ne sais pas où inscrire mon fils si ce n’est peut être à Aubenas où il y a des classes pour enfants précoces mais à quel prix ?
    le pire dans l’histoire c’est que même les pedo psy ou psy tout court ne "croient" pas toujours au fait que des enfants précoces existent et quand bien même cela ne résoud pas leur difficultés d’intégration à l’école et dans la société et au sein de la famille


  33. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    papathéo
    25 juillet 2006 at 4 h 18 min

    Tous ces témoignages racontent un peu de l’histoire de Théo 9ans, et les difficultés de ses parents.
    J’ai eu la chance de visiter une école spécialisée à Palm-Beach (états unis), l’une des 2 ou 3 existant dans ce pays… La Weiss School. Inconvénients: pas de pensionnat, et 13000 dollars par an, pour des enfants ayants un Qi d’au moins 130. Avantages: des enfants heureux, épanouis, souriants, dans une atmosphère enthousiaste, des classes de 12 enfants, avec des profs triés sur le volet, et quand un élève connait une difficulté il est aussitôt aidé par ceux de ses camarades qui ont le mieux réussi (on utilise l’empathie naturelle de ces enfants à leur propre bénéfice!)… Taikwando, théatre, musique, et sport sont au programme de cette école primaire & collège. Cette école qui existe depuis 20 ans, se développe et évolue sans cesse, avec des moyens …
    Il faudrait s’inspirer de ce genre d’expérience pour développer un outil adapté, et pour permettre de sauver de l’échec scolaire autant de potentiels gachés.
    Théo n’aura pas la chance de fréquenter cette école, trop loin, trop cher, donc la galère continue. La déscolarisation durant cette année a permis de sortir Théo de la dépression, de faire CM1 & CM2, et de travailler sur sa dyspraxie avec l’aide d’un psychomotricien (sensibilisé). Nous allons tenter une réinsertion en 6ème, pour l’aspect sociabilisation, mais vu l’implication des enseignants et de leur hiérarchie on sent que ce n’est pas encore gagné…
    Il serait souhaitable que les enfants précoces puissent se retrouver avec leurs semblables que ce soit pour l’école ou pour les loisirs car ils communiquent énormément entre eux.


  34. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    un précoce de 18 ans
    14 août 2006 at 1 h 04 min

    Vous me faites bien rire avec vos analyse des enfants précoces, laissez les donc tranquilles, ils n’ont besoin de personne pour évoluer et surment pas de vos études "animalières" pour qu’on les comprennes…


  35. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    BELUCHE
    30 août 2006 at 15 h 50 min

    Je cherche un établissement spécialisé car mon fils de 10 ans et demi a été détecté IP (QI 150) et il a beaucoup de mal avec l’école traditionnelle.
    Région Rhône-Alpes
    Un grand merci


  36. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    béné
    1 octobre 2006 at 19 h 50 min

    Bonjour à tous,

    Je viens de lire tous vos témoignages et je dois dire que celà ne me rassure pas…
    J’ai deux enfants : un garçon qui vient d’avoir tout juste 9 ans et une fille de 13 mois. J’ai appris récemment que mon fils était IP, sa maîtresse m’a conseillé de lui faire sauter une classe, il est donc depuis la rentrée en CM2 au lieu de CM1. Tous les soirs pour faire les devoirs c’est un véritable calvaire : crises de nerfs (autant lui que moi) c’est à celui qui criera le plus fort. Il n’accepte aucune autorité et ne respecte rien, ni personne, il est insolent et veut toujours avoir le dernier mot, il refuse de travailler, pour écrire 1 ligne il lui faut 2 heures et encore en étant toujours à côté de lui, sinon il ne travaille pas, un rien le distrait (une gomme, un crayon, sa soeur…). Ill s’ennuie souvent, mais ne sait pas comment s’occuper et n’a pas vraiment de véritables copains. Avant de savoir qu’il était précoce, je pensais qu’il était hyperactif (à la rigueur j’aurais presque préféré !). Je ne sais plus quoi faire.
    AU SECOURS !!!! Je m’inquiète pour son avenir. J’ai reçu de l’AFEP la liste des établissements scolaires susceptibles de recevoir des enfants IP, mais est-ce la bonne solution ? De plus, le coût de ces écoles n’est pas à la portée de tout le monde. Je me sens impuissante devant la détresse de mon fils, je ne sais pas comment réagir…


  37. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    valérie
    5 octobre 2006 at 22 h 29 min

    Je recherche en urgence un établissement spécialisé pour mon fils de 8 ans détecté IP et qui va être descolarisé prochainement. Région Aquitaine (Bordeaux). Merci par avance.


  38. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    corinne
    17 octobre 2006 at 14 h 35 min

    En réponse au "précoce de 18 ans" je voudrais lui dire que je suis bien aise que celà le fasse rire, car moi de voir mon fils de 13 ans pleurer et s’étioler de jour en jour ne me fais pas rire du tout !!!! moi aussi je suis partisante qu’on lui fiche la paix mais comment le faire comprendre aux enseignants qui sont sur son dos car trop timide introverti et solitaire ? comment le faire comprendre aux élèves qui le trouve bizarre et qui par conséquent se font un plaisir de le bousculer physiquement et verbalement ? comment le faire comprendre aux gendarmes auprès de qui j’ai dû déposer une plainte pour coups assénés par des élèves ,qui ont donné comme explication que mon fils est un con ? plainte qui se retourne contre mon fils puisque le fait d’être con suffit pour justifier la correction que mon fils a subi.C’est un comble pour un enfant diagnostiqué récemment comme étant précoce d’être catalogué de con par des ignares!!!! Alors riez, riez encore et encore ça assèchera peut-être les larmes de mon fils qui inondent notre demeure !!!!!


  39. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Efogo
    28 mars 2011 at 23 h 35 min

    Salut à tous,

    Très heureuse de lire vos témoignages.
    J’ai un bébé de 22 mois qui reconnais toute les lettre de l’alphabet et sais compter jusqu’à 11 à ce jour. Il lui arrive même d’imaginer des lettre sur le sol, en observant par exemple deux rideaux séparés il vois un H; ou le tuyau plié il vois un U; deux bouts de bois croisé (ou à l’intérieur d’un fillet) il vois un X.
    je suis reseigné à la crèche qui l’acceuillera l’an prochin, l’alphabet ni les chiffres ne sont au programme. je pense donc qu’il va s’ennuyer.
    Que faire ? Est ce trop tôt pour parler de précocité?


  40. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    desmarest
    20 juillet 2011 at 15 h 33 min

    Bonjour,
    Mon fils de 7 ans est un enfant précoce et jusqu’à présent nous n’aons pas souhaiter le changement de classe car il était à l’aise dans son groupe classe mais nous déménageons et l’angoisse grandit chez lui, aussi pouvez vous m’indiquer à valence (drome) qui sera plus adapté une école publique(condorcet) ou une école privée (st Joseph)?
    Merci d’avance pour votre réponse


  41. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Stéphane Feye
    3 octobre 2011 at 22 h 17 min

    Je signale à tout hasard SCHOLA NOVA, école familiale tout à fait indépendante fondée il y a 16 ans. Visitez le site, et si nous pouvons vous aider en quoi que ce soit, ne fût-ce que pour vous donner un conseil, nous le ferons.


  42. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Eve Haumesser
    1 février 2012 at 22 h 54 min

    Au sujet du centre ANIG à Ivry sur Seine, quelqu’un peut il me confirmer que ce centre est toujours fiable à l’heure actuelle car tous les commentaires que j’ai vu sont anciens. J’y suis allée en décembre 2011 pour mon fils et j’attends toujours un retour sur les tests de Qi et le rendez-vous… On me dit que cela va être fait le plus tôt possible, mais je commence franchement à douter ! Sinon, connaissez-vous un autre psy vraiment bien sur Paris ou en banlieue sud pour les problèmes précocité/école ?
    D’avance merci


  43. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Corbilo
    5 février 2012 at 15 h 11 min

    Et bien, au vu de l’absence de prise en charge au sein de l’école classique (publique et privée), nous avons choisis de créer une école associative, ouverte à tous les enfants, mais spécialisée dans la prise en charge des enfants doués. Élémentaire et collège à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique.
    🙂


  44. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Ouafae BOURAKKADI
    20 février 2012 at 16 h 00 min

    Bonjour,

    Je suis la maman d’un petit garçon de 12 ans, scolarisé en 5ème et qui est reconnu depuis le mois de janvier comme enfant intellectuellement précoce. Voilà, nous avons un diagnostic qui permet d’expliquer son aversion de l’école, sa dépression inquiétante et ses graves problèmes de comportement au collège.
    D’accord, mais ensuite que fait-on? Aucune réponse satisfaisante ne m’a été donnée.L’inspection académique nous dit qu’il y aura une commission le 6 juin 2012, pour une place à André Malraux, seul établissement qui se souci un peu des E.I.P….J’ai dit un peu car il n’y a aucune unité spécialisée pour les E.I.P en Bourgogne sauf si on a les moyens de les mettre dans le privé.En fait même si toutes les personnes qu’on rencontre sont bien sympathiques et essaient de nous aider, il n’y a en tout cas pour moi aucune réponse aux difficultés rencontrés par mon fils au collège et bien que je les ai mis au courant de sa précocité, Zachariya est en permanence en retenue…Si vous avez des adresses ou des tuyaux merci de me les envoyer.
    Bon courage à tous les parents d’EIP…


  45. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Yvanne
    20 mars 2012 at 23 h 09 min

    Bonjour, je réponds à Ouafae BOURAKKADI. Chez nous, presque le même tableau. Notre fille, 12 ans, en 6eme a aussi été diagnostiquée précoce en janvier. Nous comprenons donc aussi mieux son aversion pour l’école, son hypersensibilité vis à vis des remarques des professeurs, et ses problèmes relationnels avec les autres enfants. Après 4 mois très difficiles, avec un épisode de phobie scolaire en janvier, puis ensuite des maladies constantes et donc des absences très fréquentes – sans parler des crises de larmes à la maison dans sa chambre le soir…, et après aussi des tentatives de conciliation et discussion avec le collège pour que sa particularité soit reconnue, nous avons terminé par la descolariser la semaine dernière. Le collège nous a enfin promis de faire ce qu’il fallait faire, mais cela arrive trop tard. Notre fille perdait complètement sa joie de vivre et tout n’était que problème à la maison, pour nous et pour elle. Pas d’autre collège adapté pour elle par chez nous non plus. A part un privé que nous allons voir la semaine prochaine, au cas où cela serait vraiment adapté. Ce serait pour la rentrée prochaine. En tout cas, depuis une semaine, notre fille est transformée ; elle ne s’énerve plus pour un oui ou un non, elle rayonne, elle a retrouvé le sourire et les rires avec sa sœur. Elle est super motivée pour apprendre avec moi ou seule. Je n’en reviens pas. Nous faisons l’Instruction En Famille (IEF). C’est très prenant et je travaille aussi (à temps partiel), donc c’est un peu un exercice de jonglage, mais sincèrement la vie est plus facile depuis une semaine que lorsqu’elle était au collège toute la journée. Pensez à l’IEF. Si vous ne connaissez pas, écrivez moi je peux vous renseigner. Bon courage à vous.


  46. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    pauline
    1 avril 2012 at 10 h 30 min

    pour ouafae, avons le même soucis avec notre petit fils ,habitons METZ et sommes sans solutions d’autant que le wisc montre une dyssynchronie très importante.
    sommes à confronté une incompréhension de l’ équipe éducative et comme vous sommes à la recherche d’ une solution.


  47. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    karine
    10 février 2014 at 10 h 39 min

    bonjour,
    On vient de diagnostiquer mon comme EIP mais on me dit que le fait qu il soit précoce n’explique pas la violence qu il fait a l ecole. Au centre ou il va pendant les vacances tout se passe tres bien.
    Il est en CE1 et va avoir 8ans, les enseignants de sont ecoles le voit comme un futur délinquant. Pouvez nous aider.


  48. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Isabelle
    22 mars 2014 at 14 h 22 min

    J’ai survolé vos messages et je comprends vos difficultés. Je suis enseignante en école primaire et j’ai dans ma classe de CM1 une élève qui semble précoce. Je cherche désespérément des outils concrets qui me permettrait de l’aider et de l’amener à s’épanouir au sein de la classe (même si elle n’est pas vraiment « malheureuse » actuellement). Je ne trouve que du verbiage ou des listes de choses que je devrais faire… Quand on a 27 élèves avec des problématiques différentes, on ne peut pas passer ses nuits à construire des outils pour chacun… alors si quelqu’un a de vrais outils utilisables facilement, je suis preneuse!


  49. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    delfina
    16 novembre 2014 at 15 h 27 min

    Par curiosité : que penser des écoles « alternatives » de type Freinet ou Montessori, ou encore des écoles à sections européennes (dans certaines grandes villes, elles accueillent les enfants dès le cp)? Ce genre de structures peuvent elles apporter une aide aux enfants ip et leurs familles ?


Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/enfant/wp-includes/functions.php on line 3923

Your email address will not be published.