Le livre de l’enfant doué – Arielle Adda

Le découvrir, le comprendre, l’accompagner sur la voie du plein épanouissement. Préface de Jean-Charles Terrassier.

Adda Ce livre s’adresse aux parents d’enfant précoce, mais aussi aux enfants eux-mêmes, aux enseignants, aux psychologues afin de les aider à comprendre l’enfant précoce et l’accompagner sur la voie du plein épanouissement.

Contenu du livre (Sommaire)

  • Préface (JC Terrassier)
  • Petit historique
  • Distinctions et nuances
  • L’ère du soupçon
    1. Les Indices
    2. La Fratrie – Les réactions de l’entourage
    3. Les répercussions chez l’enfant doué
    4. L’échec scolaire
  • Qui est cet enfant ?
    1. Premières clés
    2. L’affectivité de l’enfant doué
  • Et maintenant que fait-on ?
    1. Comment aider, guider, accompagner l’enfant doué
    2. Comment opérer à la maison
    3. Comment opérer à l’école
    4. Les parents de l’enfant doué : le parcours du combattant
  • Y-a-t-il des adultes heureux ?
    1. Que sont les enfants doués devenus ?
    2. L’approche clinique des enfants doués ou le malentendu
  • En guise de conclusion
  • Petits contes

Notre avis : Arielle Adda, psychologue depuis plus de trente ans, nous présente l’enfant précoce comme étant d’une extrème sensibilité, ayant un sens grand sens de l’humour et une imagination sans limite, un enfant très attachant ayant un QI élevé. Ce livre permet de comprendre le paradoxe de l’enfant doué que rien ne distingue, en apparence, des autres enfants et qu’il est souvent difficile de reconnaitre comme tel. Un livre clair et écrit avec une grande sensibilité, à avoir dans sa bibliothèque.

24 Comments


  1. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    philippe geraud
    23 novembre 2005 at 8 h 49 min

    L’analyse de cette psychologue sur l’enfant precoce semble dénué de toute confrontation à la réalité. Vouloir faire d’un enfant prétendument précoce (terme surtout tres à la mode) a pour conséquence de l’enfermer surtout dans une bulle stérile. En réalite, ce sont souvent les parents qui sont à l’origine de cette situation et il faut y chercher davantage un probleme comportemental de ces parents. Ceux-ci expriment une certaine fierté de d’avoir un enfant precoce. Ne melangeons donc pas tout. Le professeur est là pour enseigner à l’enfant et il ne saurait en aucun cas tenir compte d’une pseudo-originalité de cet enfant. Or c’est ce professeur qui est le mieux placé pour connaitre l’enfant dans sa globalité.;et non un psychologue qui analyse l’enfant dans son laboratoire. Si on decele chez l’enfant un probleme de comportement, une incapacite a communiquer, un manque de maturite, il ne s’agit pas de conclure bêtement: c’est un enfant précoce., il s’ennuie et ou je ne sais quelle idiotie du type. Il s’agit avant tout pour son bien-etre de lui faire comprendre qu’il a énormement de choses a apprendre et que ce ne sont pas ces quelques facultés intellectuelles prétendument supérieures aux autres qui construisent sa personalite.


  2. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Mirabelle
    24 novembre 2005 at 9 h 49 min

    L’analyse de Philippe Geraud (voir ci-dessus) sur l’enfant precoce semble dénuée de toute confrontation à la réalité.

    En réalité ceux qui réfutent l’existence d’un surdouement intellectuel sont bien souvent des parents qui auraient souhaité que leur enfant le soit, mais qui après des tests, ne l’est pas. C’est bien souvent de la jalousie mal placée.

    Ne nous méprenons pas, nous ne sommes pas fiers de notre enfant parce qu’il est précoce, nous sommes fiers de lui parce qu’il est notre enfant. Il serait handicapé, nous en serions tout autant fier.

    Le professeur est aussi là pour s’adapter à l’enfant. Si j’en crois ce que vous dites le professeur devrait laisser tomber les enfants en difficulté alors car eux aussi possèdent une "pseudo-originalité"?

    Ce n’est pas le professeur qui est le mieux placé pour connaitre un enfant dans sa globalité car certains vont tout faire pour ne pas dépasser du moule où l’on voudrait qu’il entre.

    Mon enfant est précoce et n’a aucun problème de comportement, a au contraire de grandes capacités de communications (ce qui lui a valu de gros problèmes d’intégrations en maternelle car ne parlait pas comme les enfants de son âge mais comme un enfant de 2 ou 3 ans de plus), n’a aucun manque de maturité, au contraire.

    Si je vous écoute monsieur, mon enfant de 6 ans aurait beaucoup à apprendre au CP (ce qui devrait être son niveau actuel). Je vais vous choquer mais mon fils est en CE2, épanoui, reconnu par ses professeurs qui ont insisté pour qu’il saute 2 classes, est dans les premiers de la classe et rassurez-vous sur sa personnalité, elle est déjà bien construite.

    Alors monsieur Geraud, quand on ne sait pas de quoi on parle, on s’abstient. Ce sont à cause de gens comme vous que nous avons du mal à faire reconnaitre nos enfants.

    Et je vous assure que c’est bien loin d’être une partie de plaisir tous les jours!


  3. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    jean-baptiste
    24 novembre 2005 at 19 h 42 min

    J’ai 27 ans, j’ai decouvert recemment que j’avais un QI de 140, j ai ete un eleve odieux et tres perturbe toute ma scolarite. Je partage l’opinion de Mirabelle. Aujourd’hui d’ailleurs certaines ecoles novatrices ne fonctionnent plus par classe d’age mais par groupe-projet ou chaque eleve rejoint des groupes selon son interet et non selon le critere imbecile de l’annee de naissance.


  4. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Zam
    30 novembre 2005 at 18 h 04 min

    Hello, Je suis aussi de l’avis de Mirabelle. Je suis actuellement à l’IUFM pour tenter d’être prof, le nom de ces écoles novatrices qui fonctionne par groupe-projet m’intéresse beaucoup. Pouvez vous m’en dire plus. Quand à Monsieur Géraud, si l’école est aujourd’hui sclérosée, c’est à cause d’opinion de ce genre, et je le déplore. Le professeur est là pour s’adapter aux élèves. Ce n’est pas aux élèves de s’adapter au professeur…


  5. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    milea
    6 décembre 2005 at 17 h 29 min

    bravo mirabelle pour votre intervention plus que réaliste … il n y a rien à rajouter simplement à déplorer que des individus (Monsieur GERAUD) puissent répendre leur fiel sur un tel site !! Note de gaieté à la lecture du message de ZAM qui représente l’espoir d’un changement au sein de l’éducation nationale pour nos futurs EIP !!! Bravo ! vous êtes le futur professeur que nos enfants auraient rêvé rencontrer


  6. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Pascale la cigale
    11 décembre 2005 at 20 h 27 min

    Le comentaire de M. Géraud est d’une bêtise édifiante ! Je l’imagine instituteur, persuadé de détenir le savoir, de savoir le transmettre coùute que coûte à quiconque l’écoutera béatement ! Allons, allons, un peu d’ouvertre d’esprit Monsieur ! moi même professeur des écoles en CP, j’ai eu à plusieurs reprises l’occasion de rencontrer des enfants précoces, et de demander à les faire tester pour obtenir confirmation de mes hypothèses. Nous sommes au service de l’enfant, et contrairement à ce que vous prétendez, nous devons nous adapter aux différences et autres "originalités " comme vous le dites, quelles qu’elles soient ! C’est là tout l’art de la pédagogie ! Les enfants précoces restent des enfants, ils comprennent certaines choses beaucoup plus vite que d’autre, sont d’une curiosité étonnante, mais restent des enfants et qui plus est, passionnants ! Aimons les et aidons les, comme les autres à s’épanouir, à être heureux, à vivre en harmonie avec les autres, dans le respect de leur différence, tout simplement !


  7. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    KAZAL
    24 décembre 2005 at 21 h 36 min

    Que de souffrance pour ces enfants différents et pour leurs parents,que de perte de temps et d’énergie pour dire l’évidence: il est des enfants plus rapides et plus sensibles que d’autres, il est des enfants maltraités et détruits par un système qui ne tolère pas la différence…peut être même bien l’intelligence car cela signifierait sa fin…pure et simple.
    Attention, M Gerraud, attention à ne pas engendrer des infanticides sous pretexte de défendre un pseudo professionnalisme du "maître tout puissant qui sait ", qui connait l’elève dans sa "globalité."
    Quel mépris pour les parents et les professionnels de l’enfance.
    Quelle suffisance et surtout quelle incompétence pour un un enseignant qui se doit d’être ouvert et respectueux des enfants…
    Je suis maman dune petite fille EIP, bientôt 6 ans et en CE2.
    Nous n’avons rien voulu, rien vu,elle est arrivée comme ça: vive , très pressée, et passionnée par les mathematiques;
    Et nous la respectons;
    Nous sommes enseignants tous les deux et nous faisons avec notre enfant ce que nous faisons au boulot: respecter l’enfant en tenant compte de tout ce qui le concerne pour mieux le servir et l’accompagner;
    Quel enseignant êtes vous donc?


  8. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    milea
    25 décembre 2005 at 22 h 51 min

    un grand ouf de soulagement … ils existent bien des maitres d ecoles et des professeurs attentifs a nos enfants eip … mais ou sont ils ?? trop peu nombreux surement… merci a pascale la cigale et kasal pour vos compétences et votre énergie à démontrer que nos eip sont avant tout des enfants


  9. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    helene
    12 janvier 2006 at 13 h 44 min

    j’ai une fille de 2ans et demi qui parle tres bien retient les histoire par coeur se souvient de detail apres 4 ou 5 mois elle vient de rentree a l’ecole et la maitresse dit elle aussi qu’elle est tres intelligente . comment puis-je savoir si elle est surdouee ou tres intelligente je suis perdu elle parle mieux qu’un enfant de 3ans et demi comment est ce que je peux l’aider a repondre a ces questions sans avoir l’impression de "parler a un ado" merci pour votre aide


  10. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    milea
    13 janvier 2006 at 20 h 18 min

    Hélène, faite tester votre petite fille rapidement (s’il existe des tests pour cet tranche d’âge !!) mais plus tôt vous mettrez un nom à cette forme d’intelligence particulière et mieux vous serez armée contre les difficultés que nous rencontrons avec de tels enfants bien souvent malmenés parce que trop curieux !!


  11. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    helene
    16 janvier 2006 at 10 h 58 min

    merci milea il est vrai que l’on me fait souvent la réflexion de trop lui expliqué les chose mais comment faire quand elle est en demande et que le regard des autres me fait presque culpabilisé parce que vu son age je ne la considère plus pour un "bébé" est qu’il faut soit disant la preservée
    pouvez vous m’indiquer des livres utile afin de savoir ou je doit aller pour que son developpement soit harmonieux merci


  12. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    mary
    18 janvier 2006 at 13 h 11 min

    bonjour je suis la maman d’un enfant de huit ans qui nous cause pas mal de soucis: colereux,hyper sensible,angoissé,il se comporte comme un ado,refuse d’obéir,tient tete,et claque les portes,lève la main sur nous,etc au début de son ce1 il a été testé par le psy scolaire son niveau était celui d’un fin d’année ce2 ildevait changer de classe je l’ai préparé a cela pour ne pas l’angoisser mais ca ne c’est pas fait les profs n’étant pas d’accord entre eux cette année il se laisse aller fait l’idiot en classe,bacle son travail et est tres souvent punit, comment dois je réagir pour que mon fils aille mieux,MERCI DE ME REPONDRE


  13. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    kazal
    27 février 2006 at 20 h 29 min

    mary,comment votre enfant a-il été testé par la psychologue scolaire? A l’aide d’un test de QI ou quoi?
    Renseignez- vous pour accompagner au mieux votre enfant.
    Pourquoi l’équipe pédagogique n’a pas tenu compte de l’avis du psychologue scolaire?
    Si votre enfant est pécoce, cela explique son comportement.Il s’ennuie et il est en souffrance psychologique.
    Il faut dans un premier temps le faire tester et poser un
    diagnostic clair avec un bilan psychologique.
    Vous y verrez plus clair pour argumenter pour un éventuel saut de classe et surtout restaurer l’image que votre enfant a de lui-même.


  14. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Anne
    1 mars 2006 at 13 h 25 min

    bonjour,
    j’ai un fils de 12 ans en 5e, intelligent, qui n’a jamais eu besoins de beaucoup travailler pour réussir, mais qui est très opposant et perturbateur pour la classe. Souvent puni ou exclu. Depuis longtemps nous nous sommes posés la question d’une précocité, plus récemment le médecin scolaire également. Il a été suivi par un psychiatre entre 8 et 10 ans et l’année dernière par le CMPP. Malgré nos doutes, il ne nous a jamais été possible d’obtenir qu’il soit testé : ce n’était jamais le bon moment. Depuis quelques semaines il est en très grande difficulté scolaire, refuse tout travail et bien que nous ne soyons pas du tout persuadés qu’il soit surdoué, nous voulons vraiment qu’il puisse être testé pour trouver une solution en conséquence. Comment procéder ?
    Merci de votre aide.


  15. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Kazal
    14 mars 2006 at 22 h 59 min

    Je ne parviens pas à comprendre comment les parents peuvent se rendre pieds et poings liés à tous ceux qui prédendent connaitre leur enfant mieux qu’eux. Il faut agir vite quand un enfant est en souffrance et en l’occurence le sien.
    Si on soupçonne une précocité et qu’un test s’impose, il faut aller voir un psychologue, privé, s’il le faut, et exiger un test et un bilan psychologique.Vite, très vite , il y a urgence.On ne peut tolérer ni admettre de voir un enfant se noyer car les adultes "autorisé à penser" n’expriment souvent que leur incompétence et le mépris pour l’enfant.
    On ne peut accepter la souffrance de nos enfants sous aucun pretexte;
    Il faut faire confiance à notre compétence à aimer nos enfants et savoir ce qu’il y a de mieux pour eux.
    Au moindre doute, il faut tester car dans tous les cas ce formidable outil vous donnera des indications très utiles pour aider votre enfant qu’il soit précoce ou pas.
    Je suis éffarée et surtout révoltée de ne pas assister un enfant ou son enfant car il y aurait un test de QI à effectuer et que l’on fait pas pour plein de raisons dont aucune ne tient la route.
    Un test de QI va déceler ce qui ne va pas chez notre enfant et s’il est intelligent ou très intelligent, c’est formidable !
    Formidable dans tous les cas d’aider nos enfants à développer et exploiter leur potentiel.
    Quelle formidable aventure et n’est pas cette aventure là que nous voulions vivre en devenant parents?


  16. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    oliD
    29 mars 2006 at 11 h 49 min

    Je réponds au mail édifiant ,et pourtant révélateur d’un certain mode de pensée concernant les surdoués, de M. Philippe Géraud. Monsieur, savez-vous de quoi vous parlez? Etes-vous vous même surdoué? Avez-vous déjà souffert au point de vous demandez si finalement il ne faudrait pas mieux "partir" parce qu’on se sent différent et inadapté sans savoir pourquoi? J’en doute…

    Monsieur, votre email est une insulte… ou plutôt je pense qu’il s’agit d’ignorance. Ignorance d’un enseignant, n’est-ce pas paradoxal? Vous qui semblez croire que les enseignants sont mieux à même de comprendre le fonctionnement psychologique des enfants qu’une spécialiste en psychologie…

    Bon, soyons concrets et constructifs. Je ne parlerai que de mon expérience personnelle, qui j’en suis sûr est partagée par bon nombre de surdoués (précoces ou haut potentiels, comme vous voulez).

    J’ai fait une grave dépression il y a quelques mois. Tentatives de suicide. De l’extérieur, c’est incompréhensible: très bonnes études, pas de problème d’argent, ne vis pas en autarcie et peut articuler correctement lorsque je suis avec autrui… Seulement pour moi, cette crise était inéluctable. Je ne sais pas pourquoi mais j’étais sûr que cela devait arriver. J’avais quand même réussi à tenir 24 ans. Mais bon, à force de chercher ce qui cloche alors que rien ne cloche, on finit par capituler… C’est alors que j’ai découvert un article d’Arielle Adda qui m’a boulversé. Elle utilisait les mots que je cherchais depuis si longtemps. Je passe alors un test, qui confirme ce que je venais de découvrir. Surdouance. Et s’ensuit la lecture de plusieurs articles/ouvrages qui me font découvrir que la plupart de mes troubles depuis l’enfance était lié à une "surcapacité intellectuelle". Vous ne pouvez pas imaginer à quel point cela m’a soulagé.

    Et c’est là où il ne faut pas se tromper. Parce qu’être surdoué, ce n’est pas un simple cadeau mais un cadeau empoissonné, qui s’accompagne d’angoisse, d’anxiété, de perfectionnisme à l’extrême et de bien d’autres petites contrariétés qui "peuvent" vous pourrir la vie. Je dis bien "peuvent" car heureusement tous les surdoués ne présentent pas de troubles. Mais il y en a.

    Alors, pour répondre à votre mail, M. Geraud:

    – votre argument sur les psychologues vs profs est irrecevable. Elle étudie le sujet depuis des années. Vous n’avez apparemment aucune connaissance du sujet comme en témoignent certaines de vos phrases.

    – Personne n’a dit qu’un élève montrant un manque de maturité et une incapacité à communiquer était un surdoué. D’où sortez-vous cette information? Il me semble en effet que le livre d’Arielle Adda mette suffisament en exergue le fait que ce n’est qu’à partir de tests de QI que l’on peut diagnostiquer une surdouance…

    – Vos termes de "pseudo-originalité" et de "facultés intellectuelles prétenduement supérieures à la moyenne" sont bien méprisants… Que cela vous plaise ou non, les surdoués pensent différemment. Ce n’est pas mieux ni moins bien, mais différent. Et je ne parle pas comme une victime ou un ayatollah de la différence mais plutôt pour la compréhension de cette différence.

    – Vous parlez de votre nécessité en tant qu’enseignant d’indiquer à l’élève la nécessité d’apprendre de nouvelles choses pour son bien être. Si seulement vous saviez à quel point les surdoués ont besoin d’apprendre… A tel point que les cours nous semblent souvent ennuyeux car trop lents, pas assez intense en apprentissage… C’est exactement l’inverse de ce que vous imaginiez.

    Monsieur Geraud, apprenez à faire preuve de plus de tolérance et de compréhension vis-à-vis de ce que vous ne connaissez pas… Arielle Adda n’est pas une ésotérique en train de vous parler d’une surcapacité intellectuelle transcendantale de certains individus… Si la surdouance n’est pas visible, elle est pourtant bien réelle. Sinon, je ne vous écrirais pas ce mail-là…


  17. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    stella
    29 mars 2006 at 19 h 11 min

    j’ai une petite fille de 5 ans actuellement en moyenne section de maternelle. Cette enfant a toujours montré des facilités à apprendre elle connaissait ses lettres à 3 ans, elle sait déjà écrire des phrases simples mais elle ne montre pas un grand courage. Elle adore les activités artistiques dessin danse, elle fait de l’anglais le mercredi. Je pensais qu’un passage en CP pouvait être réalisable et j’ai demandé à une psychologue de tester ma fille les résultats mettrent en évidence un QI 130 et une grande facilité un désir d’apprentissage. Malgré cela j’ai beaucoup de difficultés à faire admettre cela à mon mari et à l’équipe enseignante en maternelle qui me la situe très intelligente mais pas au dessus du lot et encore émotive. ils pensent qu’elle serait très mal psychologiquement en CP et tentent de me culpabiliser dans ma décision : "c’est sous votre entière responsabilité". Les décision se font mi mai et ceci et source de conflits quotidiens. Que faire ?


  18. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    pimrenelle
    16 avril 2006 at 19 h 23 min

    Bonjour
    Je suis maman de 4 enfants, mon cadet est en 6ième à 11ans avec(18.7) de moyenne en bloc literraire et (17.3) de moyenne en bloc scientifique
    son choix de sauté une classe pour aller en 4ième commencer l’Espagnol ,ne convient pas au directeur (enseignement privé)parce que moi sa mère vit en HLM , est-ce uniquement réservé aux familles aisées
    mon fils joue aussi du trombone à l’école de musique et fais de la danse hip hop que faire mon aîné n’a jamais redoubler et passe son bac cette année ma fille travaille très bien en CM1, et le dernier rentre en Septembre 2006 en CE2 merci pour toutes informations Véronique


  19. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    hubert
    22 juin 2006 at 19 h 44 min

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je suis le père de 2 filles, une de 6ans et l’autre de14 mois.
    Je m’inquiète pour la grande, elle est d’une inssaciabilité à apprendre et découvrir, elle à de très bonnes notes (CE1) à l’école, sauf le comportement.
    Elle s’ennuie et embète ses camarades de classe, au point de les empècher de pouvoir travailler correctement, bien sur les remarque de la maitresse et les punitions pleuves.
    Je ne sais pas trop quoi penser, la maitresse n’étant pas très locace, en disant que tout va bien, j’ai d’ailleur un peu l’impression qu’elle à ces têtes préférées, et pour les autres sans commentaire!
    Le jour ou (avec ma femme) on lui a demandé une lettre parlant de notre fille, de son comportement ainsi que de ces résultats scolaire, afin de la transmettre au psychologue que nous avions contacté ( sur rendez-vous), eh bien nous n’avons pas reçu cette lettre, madame avait oublié, bien qu’elle nous l’avait promise.
    Ce qui me fait douter du métier de professeur des école que l’on exerce par passion, et par amour des enfants de pouvoir leur transmettre un savoir tout en ayant un contact avec les parents pour le meilleur de leurs enfant.
    Je ne suis pas moi même un surdoué, loin de là, mon QI est dans la moyenne sans plus.
    Je ne sais pas vers quel organisme me tourner pour faire évaluer ma fille et savoir si elle est éffectivement surdouée, ou si le problème vient d’ailleur.
    Je n’est pas encore lu le livre de l’enfant doué, je viens de le découvrir sur ce site, mais celà ne va pas tarder.
    S’il existe des organismes fiable sur la région de strasbourg, je vous serais reconnaissant de me le dire.
    Merci.


  20. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    claire
    16 août 2006 at 23 h 45 min

    Monsieur Geraud votre commentaire est édifiant et on se dit que malheureusement, l’éducation nationale n’est pas débarassée de ses boulets… un conseil ne faites pas calculer votre qi !
    Pour répondre à Stella je dirais (bien que la décision soit maintenant prise) que l’important est votre fille. Elle est sans doute très douée mais elle semble se sentir bien à l’école, elle ne pleure pas pour y aller, ne montre pas de trop gros soucis vis à vis des autres et ne s’ennuie pas ? alors pour l’instant laissez la peut être évoluer en lui donnant le maximum de "nouriture intellectuelle" à la maison et l’école fera le reste… et bien sûr si l’ennui prend le dessus, tournez vous vers l’AFEP, ils vous donneront toutes les clés pour un saut de classe pour lequel tout le monde tombera d’accord !
    Quand à Hubert, même chose mon conseil (étant passée par là) c’est de vous tourner vers l’Association des Enfants Précoces, ils vous donneront les adresses des psy de votre région qui testent les enfants avec un test reconnu et MAINTENANT SUIVI par l’éducation nationale. Ils vous aideront c’est sûr
    bon courage


  21. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    manue
    14 septembre 2006 at 16 h 03 min

    Bonjour a tous.
    Je rencontre cette annee des difficultees avec mon fils agé de 6 ans et qui est en cp.Il est tres agressif en recreation mai_s la maitresse me dit qu’en classe ca va.Lui me dit qu’il s’ennuie et qu’il est tres ennervé.Il a ete testé il y a 2 ans et il possede un QI de 139.Est -ce lié ou pas du tout?La maitresse est completement fermée a la possibilité qu’un enfant puisse etre "surdoué".Si quelqu’un pouvait m’apporter quelques idées ou témoignages sur mon souci.Merci a tous de votre attention


  22. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    tommy
    13 octobre 2006 at 17 h 16 min

    ma fille avait les mêmes notes que
    l’enfant de pimrenelle en 6ème, et il
    n’a jamais été question de lui faire
    sauter de classe. Il faudrait que votre enfant fasse du sport pour
    canaliser son énergie. Il y a des
    classes plus difficiles, et son avance pourra lui être utile plus tard. Par contre j’ai besoin d’un
    conseil. Ma fille est en seconde.
    Elle se trouve en internat. En math,
    elle d’ordinaire en tête de classe,
    "bute" sur les explications de sa
    prof. Elle se borne à dire "moi en
    3ème on ne m’a pas expliqué comme ça, avec elle je ne comprends rien". Elle, très matheuse jusque là,(elle a obtenu
    38/40 au brevet), et très bonne élève malgré son QI élevé, nous surprend. Nous ne
    comprenons pas pourquoi elle agit
    ainsi. Nous savons que la seconde
    est un cap difficile, mais nous ne
    pensions pas avoir ce genre de
    problème. Par contre dans les
    matières telles que physique & chimie, SVT elle s’éclate (elle apprécie énormément les profs
    de ces deux disciplines). Comment
    disciper ce blocage ,
    Merci pour votre aide.


  23. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    delphine
    22 avril 2011 at 22 h 27 min

    bonjour,
    mon fils âgé de 11 ans est actuellement en 6ème il éprouve une très grande souffrance.
    il ne parvient pas à s’entendre avec les autres élèves du collège.
    il revient pratiquement tous les deux jours avec des mots sur le carnet, des exclusion de cours ,des disputes à répétitions…
    il a un comportement insupportable à la maison.
    il ne copie plus aucun cours, n’a jamais de devoirs à faire à la maison.
    il n’a aucune organisation et ne met pas en pratique les conseils qu’on lui donne.
    il s’avère qu’il ne copie pas les cours parce qu’il a beaucoup de difficulté au niveau du graphisme (+lenteur)
    malgré cela il continu d’avoir des résultats scolaires très convenables dans toutes les matières mais surtout en maths.
    lorsqu’il était en cm1 sa maitresse scolaire a voulu me rencontrer la veille de mon déménagement , elle voulait que je fasse passer des tests de qi à mon fils car il présentait pour elle des signes de précocité.
    vincent a été vu par la psy scolaire qui m’a rassuré en me disant qu’il était tout à fait normal et qu’il ne fallait pas s’inquiéter.
    j’en ai parlé à ses nouveaux professeurs, à mon médecin traitant…ils m’ont répondu la même chose,  » laissez – le tranquille, il est bon en maths , il est intelligent et après ?  »
    je n’ai donc rien fait , voyant qu’il était toujours dans les 1er de sa classe , je ne me suis pas inquiété plus que ça.
    quant à ses problèmes d’écriture on me disait que c’était parce qu’il était fainéant.
    vincent à fugué un peu avant les vacances, je ne pensais pas qu’il puisse être aussi mal dans sa peau.
    je regrette de ne pas avoir réagit plus tôt.
    j’ai pris contact avec l’association pour enfant précoce qui m’a dirigé vers un psy adapté.
    j’ai pris également rendez – vous avec un psy privé pour lui faire passer des tests de qi.
    c’est une situation très difficile à gérer pour tous le monde ! ses professeur ne le comprennent pas.
    c’est difficile pour moi à la maison , pour son beau-père, pour son père qui ne le prend que très peu…
    c’est un enfant hypersensible.
    je suis perdu !
    j’ai peur pour mon fils qui est en grande souffrance.
    j’espère que les psy vont redonner confiance à vincent, et nous aider nous adulte à l’élever avec de meilleurs armes.
    ça aide de constater que certaines personnes puissent nous comprendre.
    car dans la vrai vie c’est différent!!


  24. Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/enfant/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Alba Parlato
    13 juillet 2013 at 15 h 49 min

    Il correspond dans notre langue a “un”, “une” ou “des”, comme dans “un ballon”, “une pomme” ou “des enfants”.


Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/enfant/wp-includes/functions.php on line 3923

Your email address will not be published.