17 juin 2009 ~ 0 Comments

Et après le bac?

Pendant que les enfants de son âge terminent leur classe de 4e, Edwin Hamel de Le Court se présente au baccalauréat. A 13 ans et demi, c’est le deuxième plus jeune candidat. Le benjamin de la session, qui tient à son anonymat, est né quatre mois après lui. C’est le seul de 1996, quand quatre sont nés comme Edwin en 1995 et une dizaine en 1994. La difficulté pour eux n’est pas de décrocher le bac, mais d’éviter, une fois cette formalité accomplie, de piétiner dans le système éducatif français où rien ne sert de courir, puisque l’essentiel est d’arriver à point.

Lire la suite sur Le Monde

Continue Reading